Funnymouth

* funnymouth a rejoint #ReferSales.
funnymouth: bonsoir tout le monde
funnymouth: j aime léché le seeeng
funnymouth: des gens
funnymouth: je voi vos superbes visages soyez pas si triste
funnymouth: venez
funnymouth: :) 
* funnymouth a quitté #ReferSales.
GhostJeorge: ... Bordel de merde
lemonlimeskull: Vous avez vu ça ?
GhostJeorge: Oui, Skull. En effet.



Tout d’abord, je dois vous dire que je suis "lemonlimeskull". En d'autres termes, c'est mon pseudo.

C'était la première fois que j'entendais parler de "Funnymouth". Et j’aurais bien voulu que ce soit la dernière. Toutes les personnes qui ont passé du temps à bavarder sur le chat doivent connaître ce mec bizarre, qui va et vient. Les gens se précipitent ensuite dans le chat pour lui poser des questions complètement folles ou tout simplement pour troller.
Le premier truc qui m'a paru étrange au sujet de ce type, Funnymouth, est le fait qu'il allait et venait sans objectif particulier. Il ne venait pas pour embêter quelqu'un, et il ne demandait pas si quelqu'un sur le chat savait comment réparer son ordinateur ou supprimer un virus.

Il est juste rentré dans le chat, a tapé des mots au hasard et il est reparti.


lemonlimeskull: Non mais vraiment, c'est quoi ce bordel ?
GhostJorge: Aucun idée.
GhostJorge: *Aucune.
lemonlimeskull: Il est dans un autre chat si vous voulez savoir.
lemonlimeskull: #seeeng
GhostJorge: Non merci, monsieur
lemonlimeskull: XD
lemonlimeskull: Abruti.

Je ne sais pas à quoi je m'attendais, j'ai suivi ce gars sur un autre chat. Je ne suis pas du genre à importuner les gens, ou à me disputer avec eux. Généralement j'évite à tout prix ce genre de choses, même si, parfois quand les gens commencent à me chercher, je m'énerve, mais à un point.
Je crois que ce que je suis en train de dire, c'est que je ne savais même pas pourquoi j'avais suivi ce mec ici.

* lemonlimeskull a rejoint #SEEENG
lemonlimeskull: Hey.

Il était là, dans le chat.

funnymouth: O)_(O
lemonlimeskull: J
lemonlimeskull: Alors...
funnymouth: O)_(O
lemonlimeskull: Alors... Tu me fixe.
lemonlimeskull: C'est pas sympa.
funnymouth: desole
funnymouth: je viens de le faire
funnymouth: tout va bien
lemonlimeskull: Je vois.
funnymouth: O)_(O

J'ai ri à haute voix. Il était étrange, mais inoffensif.

lemonlimeskull: Tu peux revenir sur #ReferSales si tu veux.
lemonlimeskull: On ne va pas t’embêter, alors ne t'inquiète pas à cause de ça.
funnymouth: O)_(O
lemonlimeskull: Ou pas.
lemonlimeskull: Peu importe mec. Tu me semble intéressant, et puis je m'ennuie ce soir.
funnymouth: je m ennuie aussi ce soir
funnymouth: je ne fais toujours pas
lemonlimeskull: ... Tu ne fais toujours pas quoi?
funnymouth: je ne fais toujours pas c'est ca
funnymouth: je ne fais toujours pas parce quil font toujours pas et voilaaaa
funnymouth: je deviens idiot
lemonlimeskull: Oké. Ben, a plus.
funnymouth: O)_(O

Et après ça, je suis parti. Je suis très vite passé à autre chose, c'était sûrement quelqu'un qui déconnait un peu trop, ou un crétin qui ne savait pas comment utiliser correctement un programme de chat. Aller de chat en chat, ce qui semblait être une tentative désespérée pour attirer l'attention. J'aurais aussi pu faire ça et être pété de rire, mais ouais ... c'était stupide.

GhostJorge: Hmm?
lemonlimeskull: Rien, je ne comprenais même pas ce qu'il disait.
GhostJorge: Ha. Bienvenue sur internet.
lemonlimeskull: Ce qui est triste c'est que, en dehors de toi et moi, ce mec, c'est le seul membre actif ici toute la nuit.
* lemonlimeskull a kické Killjay et a dit "DEBOUT!!!"
lemonlimeskull: Blah.

Le silence a régné sur le chat pendant des heures, j'ai donc réduit la fenêtre, et je suis retourné à mon travail.

lemonlimeskull: Il y a quelqu'un ? 8 membres sur le chat, pas un seul actif.
lemonlimeskull: ENNUYEUX.
lemonlimeskull: Pourquoi vous êtes si ENNUYEUX?
funnymouth: O)_(O
lemonlimeskull: DEBOUT.
* lemonlimeskull Met la main de tout le monde dans un bol d'eau froide.

Il m'a fallu quelques secondes pour le voir. Funnymouth, là à nouveau, me fixant. Je me suis effondré en soupirant: "Pas cette merde encore !"
Puis j'ai remarqué qu'il n'était plus dans le chat.


lemonlimeskull: ?
lemonlimeskull: ...
lemonlimeskull: Vous avez vu ?
lemonlimeskull: Et bien sûr que non vu que vous êtes inactifs.

De toute évidence, c'était un petit problème avec mon navigateur ou le serveur. Le message avait été envoyé un peu plus tôt dans la nuit. C’est des choses qui arrivent.
Pourtant, ça m'a effrayé.
Après quelques minutes un étrange sentiment m'a traversé le corps... Le sentiment qu'"il y a un truc que je n'aurais pas dû faire" ... J'ai décidé d'arrêter de m'embêter avec ça et j'ai fermé l'ensemble du programme de chat. Bien sûr, j'aurais pu rester dessus comme tout allait bien, mais pourquoi s'embêter à essayer de prouver que je n'étais pas effrayé ? Et merde, personne n'était encore là pour me voir quitter le chat.
Quelques heures plus tard, après avoir traîné sur Internet, je suis allé au lit.

Une chose sur laquelle je me suis toujours vanté, c'est que je ne fais JAMAIS de cauchemars. Du moins pas régulièrement. Habituellement, s'il y a des monstres ou des fantômes ou des guerres nucléaires dans mon rêve, je peux le contrôler et je m'amuse bien. Je peux tirer dans la tête des zombies, me dire que les fantômes ne sont pas réels tandis que je ris d'eux, et s'il y a une catastrophe, je sais toujours comment me mettre en sûreté tandis que tous les autres se font cramer.
Je n'ai fait peut-être que quatre vrais cauchemars pendant les dix dernières années. Eh oui, je suis tout à fait sérieux.

Le premier cauchemar de ma vie d'adulte était en 2005. Je venais de rompre avec quelqu'un qui avait été avec quelqu'un d'autre depuis plus d'un an derrière mon dos. Cette nuit-là, alors que je réussissais enfin à retrouver le sommeil, j'ai rêvé qu'elle était attachée à une table médicale, et une créature a aspiré son cerveau à travers une espèce de machine organique. Le cerveau criait. Sans cesse.

Le deuxième cauchemar m'a fait visiter un centre médical où il y avait des expériences sur de nouvelles méthodes pour sauver des vies. Il y avait une fantastique visite de cette installation de haute technologie, beaucoup de merveilles de la science moderne, les gens en blouses blanches, etc, puis, j'ai été conduit à une salle où trois victimes d'un accident de voiture avaient été «sauvées» par leurs techniques. Cela comprenait une jeune fille dont le visage avait été complètement distendu et accroché autour de sa poitrine, et une femme qui n'était qu'un amas de membres coupés, tous maintenus ensemble par un long fil comme un cerf-volant de chair.

Le troisième est venu peu de temps après le précédent. J'étais accosté par deux personnes, une qui voulait m'insulter sans fin, et l'autre qui essayait de me pincer et de me tordre, sans succès. En pensant que je pouvais contrôler ce rêve comme d'autres, j'ai mis les deux hommes les uns contre les autres, pensant que ce serait une sorte de justice poétique. Au lieu de cela, ils me pincèrent de plus en plus fort jusqu'à ce qu'ils se mettent à tirer sur mes joues. L'autre a saisi sa langue et a tiré dessus furieusement jusqu'à ce qu'elle soit sortie... Puis il a tiré les paupières de l'autre mec en une espèce de déformation grotesque...

Je suppose que ce que je veux dire, c'est que même si j'ai eu des cauchemars, je n'ai jamais été la cible de toutes sorte d'horreur. Ça a toujours été une sorte d'empathie liée à quelqu'un d'autre se faisant brutaliser.

Cette nuit, cependant, c'était différent. Dès que je me suis endormi, j'ai commencé à rêver. Le plus souvent, c'était un rêve récurrent où j'étais dans les bois, en train d'observer les animaux et les oiseaux, et où je me comportais plutôt froidement. Je m'allongeais dans l'herbe et je regardais le ciel. C'est un rêve dont je me réjouissais toujours, parce que même si j'avais eu une journée de merde, j'allais me réveiller heureux et prêt à commencer une nouvelle journée. 


Cette fois, le script avait changé. J'étais posé dans l'herbe... mais pendant que je regardais le ciel, j'ai senti quelque chose d'étrange.

C'était froid, ça se tortillait sur mon cou.

Dans mon rêve, j'ai regardé mon cou, et j'ai retiré un gros ver qui se tortillait. Les vers de terre me dégoûtent. Si j'en vois un dans la cour, je vais de suite prendre une pelle et le mettre sous un tas de terre, pour ne plus le voir à nouveau. Dégoûté, j'ai poussé le ver de côté et j'ai continué mon rêve. Et puis... encore cette sensation. Moite, humide, se tortillant sur le côté de mon cou.

J'ai tiré un autre ver. Et encore un autre.

La troisième fois, mon sentiment de confusion et de peur est devenu si fort que je me suis immédiatement réveillé. C'est ce qui arrive généralement quand il y a vraiment de la merde dans mes rêves. Game Over.
J'ai trouvé le problème, du moins, je pensais l'avoir trouvé. J'ai palpé mon cou et j'ai découvert un fil visqueux sur ma peau. Logique, j'avais dû baver dans mon sommeil. Pas de quoi en être fier, mais pas exactement terrifiant, non plus. Mon rêve avait dû transformer ce fil de bave en créature de la forêt.
Mais le plus inquiétant, cependant, était le fait que le lit autour de moi semblait porter des marques. Quatre, pour être exact. C'était presque comme si quelqu'un s'était tenu au-dessus de moi sur ses mains et ses genoux pendant que je dormais
Il y avait beaucoup de raisons pour que ça arrive... mais c'est à partir de cette nuit, que j'ai commencé à avoir un sommeil très léger. La moindre petite chose, comme le bruit d'un ventilateur de plafond, me réveillait tout de suite. Je n'avais aucun intérêt à aller dans les bois la nuit.

Le matin venu, je me suis préparé pour sortir de la maison et enlever les toiles d'araignée. Je  comptais aussi vérifier rapidement mes e-mails pour m'assurer que je n'avais pas eu de transactions ou de questions en suspens auxquelles je devais répondre.

Surprise!

_______________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 2:42 AM
To: Charles Watts <chwatts>

je me suis bien amuse a te parler ca peu etre drole eencore tu vas voir quoi

je naime pas arreter
____________________________________________

Comme vous vous en doutez, je n'avais pas donné mon adresse e-mail à ce con. Cependant, réponse logique, quelqu'un d'autre du chat avait dû lui donner. Il est évident qu'il était revenu à #ReferSales, avait demandé à quelqu'un si j'étais là, et ce connard m'avait trahi, sachant que je ne donnais pas mes coordonnées personnelles. Quoique...
L'e-mail était daté de 02h40. C'était à peu près le moment où je suis allé au lit ... quand tout le monde sur le chat était absent. Même si je savais que j'étais une sorte d'appât, je lui ai répondu.

____________________________________________
From: Charles Watts <chwatts> Sat, Nov 17, 2012 at 9:29 AM
To: funnymouth@bluud.com

Uhhhm, ouais mec. Je ne suis pas vraiment sûr que je veuille que tu m'envois des messages.
__________________________________________

C'était clair. Il n'y avait aucune équivoque dans le message que j'avais envoyé, je croyais qu'il était clair, et qu'il n'allait plus me répondre en commençant une guerre.
Mais, bien sûr....

__________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 9:30 AM
To: Charles Watts <chwatts>

vas y

ne sois pas si triste a propos de ca

je sais que tu aime quand on samuse

cest bon meme
__________________________________________

Et, j'ai bloqué son adresse.
Après quelques minutes, je me suis dit que tout était fini et je me suis assuré que ma journée se passerait bien. Jusqu'à mon retour, le soir, j'ai eu une sensation froide qui se tortillait dans mon estomac, encore et encore, ça ne s’arrêtait plus. Et je ne savais même pas POURQUOI.
 

Eh bien, ce n'est pas entièrement vrai. J'avais une idée là-dessus.
J'ai vérifié mes E-mails.
Rien de "funnymouth", mais il y avait un e-mail de Jorge.

__________________________________________
From: Jorge G <ghostjorge> Sat, Nov 17, 2012 at 2:03 PM
To: Charles Watts <chwatts>

Hé,

Refersales.com est foutue, la page ne charge plus. Quand tu seras en ligne tu pourras jeter un coup d'œil ?

Paix & Carottes,
Jorge

_______________________________________________

J'ai laissé échapper une multitude de mots grossiers. Si le serveur s'était arrêté, ça voulait dire que les chatrooms aussi, et j'avais été dehors toute la journée sans aucun moyen pour que Jorge me contacte. Si j'avais fait un peu plus attention à mes informations personnelles, il aurait pu simplement m'appeler.
J'ai chargé le site, et j'ai attendu la page d'erreur. Mais au lieu de ça, ça m'a redirigé vers une autre page.

Seeeng.com [Bluud.com, NdT.]

_______________________________________________
From: Charles Watts <chwatts> Sat, Nov 17, 2012 at 6:15 PM
To: Jorge G <ghostjorge>


Ouais, je vois ça. Ca redirige vers un site avec une grande tête pixélisée qui a une drôle de langue.

Je pense que ça doit être un coup de funnymouth. Tu lui as donné mon E-mail ? Et mon nom avec ?

C.W.
______________________________________________
From: Jorge G <ghostjorge> Sat, Nov 17, 2012 at 6:23 PM
To: Charles Watts <chwatts>

C'est une page d'erreur 404, pas une redirection. Je sais pas ce que t'as pris mais j'en veux! Tout ce que je vois sur Seeeng.com c'est un avis : "Bientôt"

J'ai donné cette merde à personne.


Jorge

______________________________________________
From: Charles Watts <chwatts> Sat, Nov 17, 2012 at 6:25 PM
To: Jorge G <ghostjorge>


Ha.ha.ha. Très drôle.
______________________________________________

Ensuite Jorge m'a envoyé un screen du site qui donnait une erreur 404... avec l'avis "Bientôt" pour Seeeng.com. Ça aurait pu facilement être un fake de sa part... mais pourquoi ? Je veux dire, si c'était une sorte de blague assez bizarre, je ne comprenais pas. Quand j'ai regardé mes fichiers, tout était normal. Tout était à sa place, et personne ne s'était connecté pour changer quoi que ce soit. J'ai vérifié les serveurs DNS, et ils fonctionnaient parfaitement bien, rien n'était anormal.
Mais il y avait toujours ce visage gonflé avec la langue tombante me regardant avec ses orbites vides.
 

Et puis j'ai remarqué un truc dont je me demande comment j'avais fait pour ne pas le voir avant...

En regardant de plus près, l'image de ce visage n'était pas vraiment pixelisée, elle était faite de lettres minuscules de code HTML qui coloriaient chaque partie de l'image. Le même mot, encore et encore.
 

"funnymouthfunnymouthfunnymouthfunnymouth" 

Dans un grand amas d'absurdités.

Je me sentais comme renversé sur l'écran.

J'ai débloqué son adresse E-mail et je me suis mis à lui écrire un message très profond et menaçant. À ce moment-là, je m'en foutais un peu du site. Je voulais juste tout faire sortir de ma poitrine, j'avais l'impression de contrôler la situation. Avant que je puisse finir le message... j'ai eu cet étrange sentiment, à nouveau. "Non, ça ne se peut pas"... le sentiment où vous savez que vos actes deviennent absurdes, mais en même temps, vous savez que vous avez raison. J'ai arrêté les menaces de mort, et j'ai regardé ma boîte de réception.

_____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:00
To: Charles Watts <chwatts>

je vois ton superbe visage
_____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:00 PM
To: Charles Watts <chwatts>

salu copain
___________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:01 PM
To: Charles Watts <chwatts>

viens
____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:01 PM
To: Charles Watts <chwatts>

salu
_____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:01 PM
To: Charles Watts <chwatts>

salu salu slalu
_____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:01 PM
To: Charles Watts <chwatts>

je veux pas ne pas
_____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:01 PM
To: Charles Watts <chwatts>


je ne pense pas a ca sil te plait pense
____________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:01 PM
To: Charles Watts <chwatts>

je voi ton superbe visage
____________________________________________

Non seulement le sentiment que j'avais eu quand il m'a envoyé un E-mail à la minute où je l'ai bloqué était correct, mais on aurait dit qu'il m'avait envoyé des E-mails continuellement DEPUIS QUE JE L'AVAIS BLOQUÉ.

Dix autres messages sont arrivés dans le laps de temps qu'il m'a fallu pour répondre.

_____________________________________________
From: Charles Watts <chwatts> Sat, Nov 17, 2012 at 7:00 PM
To: funnymouth@bluud.com

ARRÊTE PUTAIN !!
_____________________________________________

J'avais un mal de tête à cause du stress. Mon cœur battait la chamade, pas de peur, mais de rage. C'était probablement la personne la plus exaspérante du net, et c'est beaucoup dire.
Heureusement, les messages se sont arrêtés.
J'ai essayé de me calmer, de respirer profondément, mais ça ne semblait pas marcher. J'étais encore très énervé. Lentement et méthodiquement, je lui ai envoyé un autre message.

____________________________________________
From: Charles Watts <chwatts> Sat, Nov 17, 2012 at 7:21 PM
To: funnymouth@bluud.com

Salut.

Je ne comprends pas ce que tu dis et je ne comprends pas ce que tu veux. Je pense qu'il y a une barrière entre nous, est-ce-que ta première langue est le français ?

Je pense que tu as fait quelque chose à mon site, et j'aimerais bien que tu répares ça.

Si tu es en colère contre moi, je n'ai pas l'intention que ça arrive. Tu as peut-être mal compris ce que j'ai dit, ou ce que je voulais dire.

S'il te plaît, restaure mon site, et séparons nos chemins.

Merci,

C.W
______________________________________

J'ai pensé à comment j'avais surmonté ma colère, et que cette réponse était vraiment la meilleure façon de s'y prendre. Cette personne comprendrait ce que je voulais dire. Il se rendrait compte de l'erreur qu'il avait faite.

Je me suis calmé. Tout allait bien se passer.

Alors...

J'ai attendu...

__________________________________________
From: funnymouth@bluud.com Sat, Nov 17, 2012 at 7:23 PM
To: Charles Watts <chwatts>

O)_(O
__________________________________________

J'ai pété les plombs.

J'ai pété les putain de plombs. J'avais pourtant été clair.

J'ai frappé le moniteur avec ma paume, j'ai frappé mon bureau. Ça m'a énervé encore plus, j'ai cogné mon poing sur mon clavier jusqu'à ce que les touches s'envolent. J'ai hurlé dans un mélange de frustration et de colère avec moi-même, j'ai ragé sur la situation et j'ai claqué la porte de ma chambre, j'écrabouillais tout ce que j'avais sous les mains. Pendant aussi longtemps que mon énergie l'a permis, j'ai perdu mon temps à ça. J'aurais pu mettre le feu à ce putain d'endroit si j'avais eu un briquet sous la main.

Cette nuit-là, j'ai regardaé le plafond pendant  ce qui m'a semblé être une éternité avant de trouver le sommeil.
Alors que j'attendais, je savais que j'allais faire un cauchemar. Je le SAVAIS. C'est ainsi que ma chance allait. Imaginez ma surprise. Même dans mon sommeil, au lieu de choses horribles, j'étais dans un endroit sûr...

Les bois.

Je me suis posé dans l'herbe, encore une fois. Je me sentais détendu. Je savais, même mon subconscient le savait, que tout irait bien. Peu importe ce que la vie me jetterait à la gueule, le monde irait. Rien n'était permanent. Tout était en transition. Personne ne pouvait arriver jusqu'à moi.
Je le sentais se tortiller contre mon cou.
Nan. Rien ne pouvait gâcher ce moment. J'ai ignoré le ver. Il s'en irait.

Je sentais son mouvement sur ma bouche. Je ne pouvais pas me réveiller. Toutes les autres fois, j'avais été en mesure de me réveiller... mais il semblerait que cette opportunité fût passée.
Mais ce n'était pas un ver. C'était un doigt. Puis un autre, puis quatre, gluants, se tortillant autour de mes dents en serrant ma mâchoire inférieure.

Ça ne me faisait pas mal.
C'était juste comme une sorte de "pop". Plus de pression que de douleur.
C'était rapide? Avant que je comprenne ce qui se passait, c'était fini.















Puis j'ai pu me forcer à me réveiller. Je me suis assis, et j'ai vu que mes pieds étaient complètement dans l'obscurité. À tâtons, je suis allé jusqu'à la salle de bain. Là, j'ai finalement allumé la lumière. Je me tenais devant le miroir, me frottant les yeux comme si j'étais aveuglé par la lumière. J'ai regardé dans le miroir pendant de longues minutes, sans réactions. Sans sentiment. Sans pensées. Et puis, j'ai souri... J'ai souri du mieux que j'ai pu en voyant ma mâchoire cassée, qui pendait autour de mon cou. Ma langue se prélassait, paralysée, comme une limace gluante. Mes dents n'étaient pas enracinées, je pouvais les retirer une par une à mains nues avec la même douleur qu'une piqûre de moustique. J'ai ri, d'un ton similaire à celui du gargouillement de l'eau dans un égout. J'ai ri.

Quel superbe visage !

Quelle drôle de bouche !

Une drôle de bouche !

Une drôledebouche drôledebouche drôledebouche !


* Lemonlimeskull a rejoint #Refer sales.
Lemonlimeskull: Je vois ton superbe visage.
Lemonlimeskull: ne soit pas triste à propos de ça.
Lemonlimeskull: :) 
Ghost Jeorge: Hey, bordel, tu étais où ?
Ghost Jeorge: salut? Charles?
Ghost Jeorge: ...
Lemonlimeskull: O)_(O
*Lemonlimeskull s'est renommé: *funnymouth.
* Funnymouth a quitté #Refer Sales.


http://refersales.com/
Petit bonus: si vous naviguez sur Firefox ou Chrome, rendez-vous sur le site Refersales puis faites clic droit → Examiner l'élément...                                                                    Lien Original: http://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/search/label/internet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !