Blue Cat Blues



Ou

 
Le suicide de Tom et Jerry


Je viens vous raconter ici quelque chose qui, malgré mes vingt ans, m’a choqué au plus haut point quand je l’ai découvert. Quand j’y pense, c’est lorsque l’on grandit et que l’on est capable de comprendre le monde, que l’on se rend compte de l’horreur qui va être expliquée un peu plus bas. Attention, ceci n’est pas une pasta habituellle, celle-ci est bien réelle. À tous les nostalgiques qui regardaient Tom et Jerry et qui ont atteint un certain âge, accrochez-vous bien car je vais vous montrer un épisode sous un autre angle que l'angle comique.
  
« Blue cat blues » (le Blues du chat bleu, en français) est le 103ème épisode de la série, produit en 1955 par Hanna Barbera et sorti en 1956 sous le label Metro-Goldwyn-Mayer. Même pour l’époque, les thèmes abordés dans cet ultime épisode du chat et de la souris sont horribles. Bien que les producteurs essaient de masquer le véritable message derrière des gags stupides dignes de l’émission, le fond de l’histoire met en scène un double suicide.
   
L’épisode commence par Tom, assis sur des rails et se tenant le visage d’un air dépressif, les yeux injectés de sang, alors que Jerry l’observe depuis une plateforme un peu plus haute. Contrairement aux autres épisodes, celui-ci est doté d’une voix off représentant les pensées de la petite souris. Elle explique les raisons de la chute de moral du chat, elle se lamente sur l’état pitoyable de son vieil ami, et ses paroles font comprendre à quel point Tom est au plus bas :

Poor Tom… in a few minutes it will be over.
And for the first time since he met him, he’ll be happy.
Poor miserable, lovesick creature…
I suppose people would say I should help him. I know… but it’s better this way…

Pauvre Tom… dans quelques minutes ce sera fini.
Et pour la première fois depuis qu’il le connait, il sera heureux.
Pauvre misérable créature, meurtrie par l’amour…
Je suppose que les gens disent que j’aurais dû l’aider. Je sais… mais c’est beaucoup mieux ainsi…

S’ensuit un flash-back des événements antérieurs. Tom et Jerry sont alors des amis inséparables partageant tout, jusqu’à ce que Tom rencontre une belle chatte blanche, aux yeux de biche et au corps parfait. La femelle semble ressentir de la sympathie à l’égard de Tom, bien qu’elle le manipule comme bon lui semble. On peut la voir modeler son visage pour en faire un âne. Mais Butch, le rival noir du protagoniste principal, riche matou se prélassant sur son balcon, les interrompt. La femme chat se montre alors opportuniste et, attirée par la richesse de Butch, quitte immédiatement Tom pour lui.
   
Tom se lance dans des crédits financiers, il signe même un document mentionnant qu’il met en gage ses bras et ses jambes, pour tenter de reconquérir son aimée en lui offrant des fleurs, du parfum, une bague et une voiture. Mais la croqueuse de diamant rejette tous ses efforts car les cadeaux de Butch sont plus gros, plus chers et extravagants. On peut notamment voir arriver un camion-citerne rempli de parfum de grande marque et une bague dont le diamant ne peut être regardé qu’avec un masque de protection pour serrurier tant il est étincelant.


Le cœur brisé, sans un sous et endetté jusqu’au cou, Tom tente de noyer son malheur dans le lait (une métaphore pour l’alcool dans le dessin animé), refusant d’écouter son amie la souris qui le supplie d'arrêter de boire. La voix off raconte qu’il commence à s’enivrer pour oublier, mais ne dit pas de quelle sorte de boisson il s’agit. Tom se laisse aller et se couche dans un caniveau, ivre. Il est sauvé de justesse par Jerry au moment où il est sur le point de finir dans les égouts. Alors que la vie de Tom ne semble pas pouvoir empirer, une voiture passe, et il découvre que son ex-petite amie est maintenant la femme de son rival Butch ; le couple se déplace en décapotable dans la ville, décorée d’une banderole où il est inscrit « Jeunes mariés » à l’arrière.

Jerry termine alors son flash-back de la triste histoire en pensant à sa propre petite amie, « Toots », heureux que, contrairement à l’ex du chat, elle lui soit fidèle. Mais sa vision des choses change soudainement car, tout comme pour le chat, Toots s’est mariée à une riche souris et passe à côté de lui à toute vitesse, à présent accompagnée de son riche mari.

La petite souris rejoint Tom sur la voie ferrée. Ils attendent le train qui doit les faucher tous les deux. Il n’est plus très loin, et, alors qu’il siffle, le fondu au noir arrive avec le générique de fin, accompagné du son du train approchant.

 

 (sachez que cette creepypasta est VRAIE !!!L' épisode en question est réelement passée a la television les commentaire du lien original contient plusieur témoignage a ce sujet)


Lien original: http://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/search/label/cartoon

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !