th.Garfield is dead?

 Du 23 octobre au 28 Octobre en 1989, Jim Davis a publié une histoire spéciale pour la bande dessinée Garfield qui semblait n'avoir rien à voir avec l'histoire principale. Beaucoup de fans l'ayant lu se sont demandé si cette histoire pouvait être interprétée par le fait que Garfield était mort depuis tout ce temps. Qu'est-ce que vous en pensez ?

Traduction de la BD :

Garfield se réveilla et constata que quelque chose était différent ce matin...

 "Brrr, il fait froid ici ce matin. Quelle sensation étrange..." Pensa-t-il avant de se rendre dans le couloir.

Près du seuil de la porte menant au couloir, il se demanda s'il était bien chez lui et tenta de se rassurer en appelant Jon et Odie...

"Ça ne semble pas être ma maison. Jon ? Odie ? Quelqu'un à la maison ? Je suis seul."

Aucune réponse venant des deux proches de Garfield qui commença à s'inquiéter...

Le texte du cadre rose dit : "Tu n'as aucune idée d'à quel point tu es seul, Garfield."

"Reste calme, Garfield, il doit y avoir une bonne raison pour que la maison soit vide. Jon doit être à l'épicerie."

Pendant que Garfield regarde par la fenêtre, on constate que la maison était à vendre mais fut abandonnée, faute d'acheteur...

"Ma maison a été abandonnée. Personne n'a vécu ici depuis des années ! Mais ça signifie que... Je n'ai pas vécu ici durant des années!"

Soudainement, Garfield entend du bruit.

"Qu'est-ce que c'est ?!" Pensait-il avant de se diriger vers la source du son et de s'émerveiller de ce qui se présenta sous ses yeux.

"Jon ! Odie ! Vous êtes à la maison !" S'écria-t-il dans ses pensées.

"Bonjour Garfield, tu veux ta nourriture ?" Dit Jon qui tend la gamelle de Garfield devant son visage.

Voulant saisir sa gamelle, Jon disparut sous le regard étonné de Garfield qui constate que tout ne fut qu'une simple hallucination...

Bloqué rapidement dans un moment où il n'existe plus, Garfield est aux prises avec sa plus grande peur... la solitude...

Après des années de la vie qui lui a été accordée, Garfield est bouleversé par une vision horrible de l'inévitable processus appelé " le temps."

Le texte dans le cadre vert dit : "Il n'avait qu'une seule arme..." achevant celui-ci dans un cadre rouge via la réponse suivante : "Le déni..."

"Je ne veux pas être seul !" Hurla Garfield dans ses pensées en remuant ses bras tel une personne refusant la réalité des faits.

Soudainement, une voix familière résonne dans sa tête et il ouvre les yeux, offrant un regard étonné à la dite personne qui l'interpella :

"Tu veux ton petit déjeuner, Garfield ?" Dit Jon qui tend la gamelle de Garfield devant son visage qui laisse place à un large sourire.

"Qui en a besoin ? J'ai besoin de toi !" Répond Garfield dans ses pensées en sautant dans les bras de Jon pour l'enlacer avec joie.

La planche se termine sur le texte suivant :

Une imagination est un outil puissant. Elle peut nuancer les souvenirs du passé, ombrager les perceptions du présent, ou peindre un futur si vif qu'elle peut détourner... ou terrifier, tout dépend de la façon dont nous nous menons nous-mêmes aujourd'hui...



                                                                                                                                                                                                                                                                              Lien Original: http://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/search/label/cartoon

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×